Le blog du Groupe Communiste Républicain Citoyen et Apparentés du Conseil Départemental du Nord

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Motion déposée par le Groupe CRCA relative au maintien et au développement de la gare de triage de SOMAIN

Motion pour le maintien et le développement de la gare de triage de Somain. Considérée comme l'une des plus importantes de la grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie et promise à un avenir national, voire international, la SNCF entend condamner la gare de triage de Somain. Lors du CHSCT du 12 février 2016 qui s’est tenu à Somain, la direction FRET SNCF a confirmé son intention de la fermer définitivement. Cette décision irresponsable tourne le dos au projet de redynamisation du site de Somain lancé en 2013 par la Communauté de Communes Cœur d’Ostrevent dans lequel tous les acteurs sont impliqués. Ce projet a été validé à l’unanimité au sein d’un comité de pilotage regroupant les organisations syndicales, les élus de toutes tendances, l’Etat et la SNCF.

Lire la suite...

Motion déposée par le Groupe demandant l'émission d'un titre de recettes à l'encontre de l'Etat lors de la Séance Plénière du 15 juin 2015

L'acte III de la décentralisation et les contre-réformes fiscales et territoriales ont été conduits, non dans une perspective de simplification administrative pour nos concitoyen-nes, de renforcement de la démocratie territoriale, de la libre administration des collectivités, mais dans un objectif d'allégement du budget de l'Etat par des transferts de compétences et de réduction des capacités d'intervention politique des collectivités territoriales en limitant leur marges de manoeuvre budgétaire et fiscale. L'ensemble des collectivités territoriales a constaté, depuis 2004, que les transferts de compétences de l'Etat n'étaient pas intégralement compensés. D'années en années, les écarts se creusent entre le coût réel des missions assumées par les collectivités et la compensation versée par l'Etat, contraignant les collectivités locales à rechercher de nouvelles ressources, à réduire les cadres d'intervention de leurs politiques publiques, voire à en supprimer.

Lire la suite...

Motion du Conseil Général sur l'industrie votée lors de la Séance Plénière des 25 et 26 juin 2012

« Depuis des décennies notre pays et notre département connaissent une hécatombe de pertes d’emplois industriels. La Puissance publique a abandonné des pans entiers de notre industrie sans véritables orientations politiques, sans impulsions d’innovation créatrices d’emplois qualifiés, comme ont pu l’être les grands programmes structurant dans l’aéronautique, l’énergie nucléaire ou le transport ferroviaire, laissant l’industrie subir le dogme de la concurrence libre et non faussée.

Les mobilisations pour sauver l’emploi industriel et l’industrie en France se multiplient. Plus personne ne peut remettre en cause la nécessité impérieuse de réindustrialiser le pays. Le gouvernement actuel a pris dès son entrée en fonction la mesure de l’enjeu en nommant un ministre du redressement productif.

Au nom de la compétitivité, l’offensive contre les salariés se poursuit et la remise en cause des droits sociaux est préconisée. Gains de productivité, externalisation, cœur de métier, coût du travail ont servi de prétexte et ont caché la vraie raison de la désindustrialisation : la course à la rentabilité financière.

Lire la suite...

Motion du Conseil Général pour la défense d'un système scolaire égalitaire

La Stratégie de Lisbonne et des traités européens n’ont cessé de mettre en œuvre des politiques d’austérité en direction de notre peuple

Aujourd’hui, la France qui, en son temps, a fait l’admiration de nos voisins pour son école républicaine, laïque, obligatoire, accessible et gratuite pour tous, apparaît comme l’un des pays les plus inégalitaires en matière de scolarité. L’échec scolaire, le décrochage s’amplifient, la droite est restée sourde aux revendications du monde enseignant et des parents d’élèves.

- Considérant les 1020 suppressions de postes dans l’Académie de Lille, dont plus de 400 dans les Lycées Professionnels, la disparition annoncée du Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED), les 207 fermetures de classes, les classes uniques dans les villages, voire même les regroupements pédagogiques intercommunaux et leurs lots de difficultés accentuant la désertification rurale,

Lire la suite...