En effet, il est désormais acté que la recentralisation du financement du RSA en 2017 s’effectuera avec pour référence l’année 2016, ce qui va aggraver les contraintes financières pesant sur le Nord.

Et à ce jour, alors que le budget départemental doit être voté dans une dizaine de jours, le montant de l’aide « exceptionnelle » que doivent recevoir de l’Etat, en 2016, les départements les plus en difficultés, dont le Nord, n’est pas encore connu.

Le Groupe Communiste refuse toujours de condamner les Nordistes à la double-peine qui consiste à réduire les politiques départementales tout en demandant de payer plus d’impôts locaux.

Il continuera son combat engagé depuis plusieurs années pour se faire entendre de l’Etat, préserver l’existence des départements et obtenir pour le Nord les moyens de mener les missions indispensables aux habitants et aux territoires.