La baisse des dotations de l’Etat au Département dépasse d’ailleurs, à elle seule, cette aide d’urgence.

Par conséquent, le Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Apparentés continue à revendiquer la renationalisation du paiement du RSA.

Notre Groupe réaffirme l’exigence d’un remboursement par l’Etat de sa dette de compensations, qui, depuis le Gouvernement RAFFARIN en 2004, dépasse les 3 milliards d’euros, l’équivalent d’un budget annuel du Département du Nord. Nous regrettons que toutes nos propositions en ce sens n’aient pas été adoptées hier par le Conseil Général et aujourd’hui par le Conseil Départemental.

L’acceptation de cette aide d’urgence par la majorité de droite sans revendication forte aura pour conséquence le renforcement de l’austérité départementale, dont sont déjà victimes les Nordistes, les agents départementaux et les sapeurs-pompiers.

Notre Groupe reste toujours disponible pour engager une action qui mettra l’Etat devant ses responsabilités et permettra enfin au Département de retrouver les moyens financiers pour assumer ses missions en faveur des Nordistes.