Pour notre part, nous soutiendrons pleinement la volonté de développer des fiches actions du Département ainsi que la politique d’appel à projets, seule possible aujourd’hui, en l’absence de compétence déléguée. Nous comprenons, d’ailleurs, votre prudence sur cette prise de compétence et savons assez à quel point le Département souffre des transferts non compensés de l’État dans tous les domaines. Pour y souscrire sans trop d’inquiétude, il faudrait une politique d’État qui s’engage réellement sur la question du Logement et de l’Habitat avec la création d’un service public, disposant de tous les outils fonciers, financiers et de construction, une politique aux antipodes de la concurrence libre et non faussée qui prévaut aujourd’hui et du Mécanisme Européen de stabilité. L’objectif de sélectionner une vingtaine de projets, très qualitatifs et dimensionnés peut permettre, nous l’avons compris, de mettre en cohérence différentes politiques du Département à travers ses compétences, en terme de synergie avec le transport, synergie avec les publics de l’action sociale, synergie avec nos responsabilités envers les aînés et les personnes en situation de handicap. C’est une dimension que nous soutiendrons, également, car si le nombre de projets est limité, nos interventions en matière de logement doivent viser à la convergence et non à l’émiettement. Le Groupe Communiste et Front de Gauche votera, vous l’aurez compris cette délibération. Je vous remercie de votre attention.