Nous retrouvons ces politiques dans le projet de budget. Nous souhaiterions un bilan de celles-ci. Si nous ne pouvons qu’être favorables à par exemple l’idée de relancer un appel à projet en direction du monde agricole nous nous interrogeons sur l’élargissement du champ d’action du dispositif N.E.S.

Dans quelles conditions financières se fera-t-il ? Avec des moyens nouveaux ? Des précisions également sur la construction d’une offre innovante en secteur délégataire prévue dans la convention Partenord.

Enfin la décision de l’Exécutif que le Département ne prend plus l’aide à la pierre pénalise gravement les secteurs ruraux.

Nous voterons contre ce projet de budget Habitat –Politique Urbaines et Logement.