Et comment appréhender la plainte des dirigeants d'Eternit France, soit disant blessés dans leur image, quand la plupart de leurs anciens salariés sont décédés ou souffrent de pathologies lourdes. N'est-ce pas là un comportement indécent ?

Aussi je tiens à affirmer mon entier soutien à Maître TEISSONNIERE, cet avocat qui, inlassablement, courageusement, a défendu celles et ceux qui ont été meurtris dans leur chair par l'amiante, le plus souvent dans le cadre de leur activité professionnelle.

Par ailleurs, il apparaît plus que jamais indispensable que justice soit rendue aux authentiques victimes de l'amiante, dont la santé est ruinée à jamais. La culpabilité des responsables doit enfin être établie, non seulement pour qu'une véritable réparation des préjudices subis soit mise en œuvre mais également par respect dû à celles et ceux aujourd'hui disparus, suite à une exposition régulière à l'amiante.

article michel