Un tel acharnement vise, à travers lui, celles et ceux qui prennent position pour défendre les droits et la liberté des Palestiniens, voire celles et ceux qui souhaitent créer les conditions d’une paix juste et durable.

Les détentions administratives de masse sont une aberration au regard du droit international. Elles reflètent l’arbitraire le plus total, permettant ainsi de priver une personne de sa liberté sans inculpation ni procès. Elles constituent une arme de pression politique.

De nombreuses personnalités, françaises et internationales, appellent à la libération de Salah HAMOURI, parmi lesquels des parlementaires, maires, journalistes, chercheurs, avocats, artistes, associations.

Le Conseil Départemental du Nord : - demande au Président de la République d’agir avec conviction pour obtenir la libération de notre compatriote, - affirme son soutien à la démarche citoyenne visant à cette libération.