Je veux rappeler ici que l’intérêt du monde agricole est de pratiquer avec le Département et les différentes collectivités concernées une contractualisation permettant de rester dans une enveloppe financière acceptable tant pour les familles que pour les finances du Département.

Par contre, il appartient au Département, en accord avec les collectivités intéressées, de mettre en place des plates-formes d’approvisionnement et de distribution aux établissements.

Dans les circonstances économiques actuelles si défavorables pour nombre de foyers Nordistes, permettre à chacun des collégiens de pouvoir accéder à un repas complet équilibré et sain est plus qu’un service : c’est un devoir. Or, votre proposition aura une incidence financière pour les familles puisqu’il y aura une hausse du prix du repas. Je veux rappeler les difficultés croissantes que connaît la population.

Pour cette raison, l’aide à la demi-pension doit faire l’objet d’une revalorisation équivalant à la hausse du prix du repas. C’est pourquoi, notre Groupe souhaite que dans la délibération figure clairement la prise en compte de l’aide aux familles. Dans cet esprit, nous pourrons voter cette délibération. Dans le cas contraire, à regret, nous votons contre.