L’avenir des Nordistes, c’est une autre Europe

A l’approche du vote du budget, revenons sur le fil conducteur qui a animé l’action du Groupe Communiste – Front de Gauche au cours de ces 18 derniers mois : voir le Département affirmer sa détermination à remplir son rôle de collectivité de proximité, chef de file des solidarités mais aussi aménageur des territoires.

Notre Groupe veille à ce que le Conseil général agisse en faveur des Nordistes. A son exigence de ne pas voir augmenter la fiscalité locale durant le mandat et de maintenir le niveau des investissements, déterminants pour des milliers d’emplois locaux, s’ajoute le lancement de plusieurs politiques phares, telles que le chéquier jeunes, l’aide au permis de conduire, le Projet Educatif Global Départemental et l’assiette durable pour les collèges, le pass’sport, le soutien aux victimes de l’amiante, l’élaboration du Plan Départemental de l’Habitat.

Depuis le 6 mai dernier, la situation politique a changé et l’Etat doit maintenant redonner aux collectivités les moyens financiers de leurs compétences, afin que celles-ci remplissent leurs missions.

L’urgence sociale du pays impose au nouveau gouvernement de s’engager aussi résolument en faveur de l’emploi et du pouvoir d’achat. Ce sont des priorités pour que chacun mène une vie digne. Il ne s’agit plus d’avoir la main qui tremble. Mais la réussite des politiques nationales dépend avant tout d’une autre construction européenne, respectueuse des souverainetés nationales, pour laquelle les élus communistes sont engagés en s’opposant au traité budgétaire européen.

Charles BEAUCHAMP Président du Groupe Communiste Front de Gauche