Ces données inquiètent à juste titre la communauté éducative et les parents d’élèves, à l’heure où de nombreuses informations font d’ores-et-déjà état de lourds dysfonctionnements du fait des suppressions de postes intervenues ces dernières années, et où il est plus que jamais nécessaire de miser sur la formation de nos jeunes.

Monsieur le Premier Ministre, ces suppressions de postes et de moyens viennent clairement amputer une partie de l’avenir de nos enfants. Elles sont totalement inacceptables pour quiconque est attaché à l’Ecole de la réussite pour tous.

Une tout autre politique doit aujourd’hui être rapidement impulsée au risque sinon de continuer à générer de plus en plus d’inégalités.

Le Valenciennois, comme notre pays, a en effet besoin d’un service public d’enseignement de haute qualité ayant pour objectif la construction à la fois citoyenne, critique et professionnelle de toutes et tous.

C’est pourquoi, j’ai l’honneur de vous demander de renoncer immédiatement à ces énièmes suppressions de postes qui frapperont une région qui mériterait au contraire, compte tenu de sa situation, un investissement massif en matière éducative.

D’ores-et-déjà je vous remercie de l’intérêt que vous porterez à la présente et dans l’attente de vous lire,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma haute considération.


Fabien THIÉMÉ

Vice-Président du Conseil Général du Nord

Maire de Marly